Technique Automobile
Septembre 2003

Avec les testeurs de diagnostic de calculateur Bosch KTS :
L’atelier est équipé pour le futur.


Pour télécharger cette photo en haute définition, cliquer dessus.
Dans les automobiles modernes, la part de l’électronique ne cesse de s'accroître.
Ceci rend le diagnostic et la réparation plus complexes, d’autant plus que les différents systèmes sont souvent connectés en réseau. Ceci modifie complètement le travail de l’atelier. Les mécaniciens doivent actualiser constamment leurs connaissances en électronique automobile. Mais cela ne suffit pas. Le nombre croissant des composants électriques et électroniques dans les véhicules ne peut plus être maîtrisé sans les outils de diagnostic modernes comme les testeurs de diagnostic de calculateur actuels de la famille KTS Bosch. Par ailleurs, de plus en plus de travaux réalisés autrefois de façon purement mécanique sur les véhicules nécessitent maintenant l’utilisation de calculateurs électroniques comme par exemple la vidange d’huile.

En particulier en raison de la forte concurrence, les ateliers de réparation automobile doivent pouvoir réaliser des travaux de réparation difficiles de manière efficace, économique et de haute qualité sur des véhicules de différentes marques.
Pour eux, Bosch a développé les testeurs de diagnostic de calculateur de la série KTS.
En combinaison avec le logiciel complet d’atelier Esitronic, ils offrent des conditions optimales pour un diagnostic et une réparation efficaces des composants électriques et électroniques sur les véhicules modernes. Les testeurs sont proposés dans différentes variantes répondant aux différents besoins de l’atelier.

• Le KTS 650 mobile avec ordinateur intégré et écran tactile peut être utilisé partout. Il est équipé d’un disque dur de 20 Gigas d’un écran tactile et d’un lecteur externe de DVD. Lors de l’utilisation mobile, l’alimentation électrique du KTS 650 est fournie par la batterie du véhicule ou par la batterie interne avec une autonomie d'une à deux heures
Pour télécharger cette photo en haute définition, cliquer dessus.
Pour l’utilisation en atelier, un chariot robuste avec poste de charge intégré est proposé. En plus de tous les câbles adaptateurs nécessaires, on peut installer dans le chariot par exemple une imprimante à jet d’encre et un clavier externe qui sont reliés au KTS 650 par les interfaces d’ordinateur courantes .

• Le KTS 520 est prévu en tant que module pour fonctionner en liaison avec un ordinateur portable ou avec des appareils d’autres constructeurs qui disposent d’une interface standard. Le logiciel d’atelier est dans ce cas chargé dans le PC du testeur.

• Le KTS 550 est utilisable également comme module additionnel ou avec un ordinateur portable. De plus, il est équipé comme le KTS 650 d’un oscilloscope à deux canaux et d’un multimètre à deux canaux.

Le KTS 520 et le KTS 550 sont des exemples de la conception modulaire de la gamme complète des appareils de contrôle Bosch. Ils peuvent être connectés en réseau avec différents systèmes jusqu’à former une chaîne complète de contrôle et d'essai des véhicules. « L’élément central » est dans ce cas toujours le logiciel Esi[tronic]. Il permet aux testeurs de diagnostic KTS le déploiement complet de leurs fonctions de diagnostic.
Sur les nouveaux systèmes diesel Common-Rail par exemple, des fonctions particulières comme la comparaison de débit et le test de compression sont également réalisables.
Ceci permet donc un diagnostic fiable de la pièce défectueuse. Ceci évite ainsi les déposes et poses inutiles ou l’échange de pièces non défectueuses.

Pour télécharger cette photo en haute définition, cliquer dessus.
De même, l’atelier ne peut plus se dispenser des outils de diagnostic modernes pour la réalisation des contrôles sur les systèmes de freinage avec correcteurs électroniques tels que ABS, ASR et ESP. Même pour la purge du circuit de freinage, l’utilisation du testeur de diagnostic est devenue souvent nécessaire.
En outre, même les ateliers indépendants sont en mesure avec le KTS et Esi[tronic], après une vidange ou une révision par exemple, de réinitialiser l’affichage de l'intervalle de révision ou après un changement de projecteur de réaliser le cas échéant le réglage d’origine.

Les trois variantes de KTS sont équipées pour tous les protocoles courants de diagnostic actuels. Outre les protocoles ISO pour les véhicules européens et les protocoles SAE pour les véhicules américains et japonais, les testeurs KTS peuvent également traiter les protocoles CAN pour le contrôle des systèmes de bus CAN modernes qui sont de plus en plus souvent utilisés sur les véhicules neufs. Pour cela, le testeur se connecte directement par un câble adaptateur à la prise de diagnostic. Le système reconnaît automatiquement le calculateur dont il extrait les valeurs réelles, le contenu de la mémoire de défauts et toutes autres données spécifiques au calculateur. Le multiplexeur intégré rend le diagnostic des différents systèmes du véhicule encore plus simple pour l’utilisateur. Le multiplexeur établit la liaison à la prise de diagnostic pour que la communication s'effectue exactement avec le calculateur sélectionné.

Les prix (hors t.v.a.) des testeurs de diagnostic KTS sont les suivants :
• Pour le KTS 520 sans accessoires : 2 600 Euros,
• Pour le KTS 550 : 3 850 Euros
• Et pour le KTS 650 : 9 150 Euros.
Le multiplexeur et les interfaces USB sont compris dans la livraison des appareils KTS.

Les offres de leasing proposées par les distributeurs Bosch permettent aux ateliers d’investir plus facilement dans les matériels et logiciels et par conséquent de renforcer leur compétitivité. Les capitaux propres et le niveau d'endettement de l’atelier ne sont pas affectés et les taux d’intérêt du leasing peuvent être immédiatement intégrés fiscalement dans les dépenses de l’entreprise.



Bernard Bonnet
Directeur de la Communication
Tél. 01 40 10 76 70
Fax 01 40 10 72 81
bernard.bonnet@fr.bosch.com